Un travail des chercheurs du Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique d’Espagne (CSIC) montre que les activités humaines et le changement global ont des conséquences directes sur les lacs de haute montagne.

L’étude, réalisé dans les Pyrénées, a été publiée au dernier numéro du journal “Nature Communications”:

L. Camarero y J. Catalan. Atmospheric phosphorus deposition may cause lakes to revert from phosphorus limitation back to nitrogen limitation. Nature Communications. DOI: 10.1038/ncomms2125.

Voir ici le communiqué de presse publié par le CSIC (en espagnol).
Partager

 

logoCtp

 

logoTourbillon2


ue feder.png

logoAndorre

logoAquitaine

logoAragon

logoCatalogne

logoPaysBasque

logoLr

logoMP

logoNavarre