ayous pic midi dossau
Deux évènements majeurs sur les montagnes et le changement climatique, cette semaine et la semaine dernière, nous rappellent l’importance du sujet. 

D’une part, la 18e conférence des parties de Doha fut l’occasion d’organiser le« Second Mountain Day », et de mettre en avant la vulnérabilité de nos reliefs face au changement climatique. Elle était co-organisée par l’ICIMOD (International Centre for Integrated Mountain Development) et la Banque Mondiale.

D’autre part, aujourd’hui se célèbre la Journée Internationale consacrée à la Montagne, déclaré par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2003 afin de renforcer l’engagement des acteurs/institutions et de la société civile vis-à-vis de la mise en valeur durable des montagnes.

Le « Second Mountain Day » - 3 déc. 2012

Cette année encore, différents experts furent réunis pour envoyer un message fort à nos dirigeants sur l’importance de nos montagnes et sur la disponibilité de l’eau et son utilisation au sein de nos reliefs, rappelant que ces derniers étaient l’un des principaux réservoirs d’eau de la planète. L’ensemble des acteurs des montagnes, a besoin d’un soutien majeur pour pouvoir s’adapter au changement climatique, et de ce fait, construire une résilience forte face à ce phénomène pour ne pas le subir.

Gyan Chandra Acharya, Secrétaire Général des Nations Unies et Haut Représentant pour les pays en développement, soulignait lors de l'évènement qu’il est temps d’agir pour nos montagnes de manière plus rigoureuse. Suite au nouveau rapport avec un réchauffement prévu de plus de 2 degrés, l’impact sur nos montagnes sera catastrophique (fonte des glaciers, forte réduction de la disponibilité de l’eau, inondations) si nous n’agissons pas. Il a appuyé le fait, que les montagnes ont besoin d’un cadre plus large et plus rigoureux, en intégrant ces dernières dans les conventions environnementales des Nations Unies. (cf. Rio+20)

Différentes situations liées au changement climatique ont pu mettre en perspective les impacts grâce à l‘appui et aux réactions des acteurs de la montagne. Dans ce sens, cet événement a été également l’occasion d’échanger sur les approches à envisager face à ce changement. Une intervention d’une représentante d’Argentine a souligné l’orientation d’une de leur stratégies, quand à la volonté d’impliquer la communauté de montagne dans la prise de décision, tant sur les sujets liés à la formation, que sur les constructions futures, dans une stratégie de gouvernance. Le but est d’impliquer les populations sur les décisions nationales liées à la montagne. Il s’agit aussi, comme ce représentant soulignait, de travailler sur une notion de sensibilisation plus large et dans un partenariat plus fort entre les experts et la population.

Aujourd’hui, il est possible d’agir pour nos montagnes et un certain nombre de solution existe. Elles doivent être prises en prenant en compte la gestion de l’eau et l’ensemble des écosystèmes liés aux montagnes ainsi que les populations autour.
Cependant, pour aller dans ce sens, il est crucial que nos dirigeants intègrent la montagne dans l’ensemble des conventions environnementales et cela pour le plus grand nombre de pays, et qu’elles soient une des priorités futures des agendas, et cela à l’échelle mondiale.

En résumé, les 3 idées majeures de la journée:
- Impliquer les générations futures dans les négociations importantes.
- L’écosystème des montagnes contient des indicateurs significatifs qu’il faut absolument prendre en compte et que la population doit comprendre.
- Intégrer les montagnes dans les différentes décisions liées au changement climatique pour travailler à la réalisation des différents agendas.


La Journée Internationale de la Montagne - 11 déc. 2012

A cela, la journée internationale de la montagne aujourd’hui vient appuyer cet état des lieux et reprendra les principes de la conférence de Doha, liés à la montagne.

Cette journée est une nouvelle l’occasion de :
- sensibiliser l’opinion publique à l’importance des montagnes dans le cadre du développement durable, notamment pour leur rôle crucial sur la santé écologique dans le monde;
- mettre en lumière les opportunités et les contraintes de leur mise en valeur durable et de créer des partenariats qui apporteront des changements positifs aux montagnes et aux hauts plateaux du globe.

En effet, les montagnes représentent 1 habitant sur 10 de la planète, fournissent l’essentiel de l’eau douce, et accueillent un écosystème colossal. Donc, elles doivent désormais être au cœur des décisions stratégiques face au changement climatique.

Sources et plus d’information:
http://www.institut-montagne.org/Celebration-de-la-Journee-internationale-de-la-montagne-2012
http://www.mountainpartnership.org/
https://www.un.org/en/events/mountainday/
http://www.iisd.ca/climate/cop18.org
http://www.icimod.org

Partager

 

logoCtp

 

logoTourbillon2


ue feder.png

logoAndorre

logoAquitaine

logoAragon

logoCatalogne

logoPaysBasque

logoLr

logoMP

logoNavarre