Le projet de l'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique et les quatre autres projets associés à l'Observatoire (Climpy, Replim, Canopee et Florapyr) ont été programmés avec un financement de plus de trois millions d'euros provenant de Fonds FEDER pour coopération transfrontalière en matière d'adaptation au changement climatique pendant les prochains trois ans.

Changement climatique RMP07281 HD Foto OPCCGrâce à cet appui financier l'Observatoire Pyrénéen, pourra exécuter, pendant les trois prochaines années, son plan d'action ambitieux d'adaptation au changement climatique se consolidant ainsi comme l'initiative la plus éminente en cette matière dans le cadre de la coopération transfrontalière entre l'Espagne, la France et l'Andorre.

La Communauté de Travail des Pyrénées est le principal partenaire (chef de file) du projet de l'Observatoire Pyrénéen, qui intègre six partenaires stratégiques, des deux côtés de la frontière, qui sont à la tête des axes de travail thématiques suivants: l'Université de Saragosse (UNIZAR), pour la climatologie; l'Institut Pyrénéen d'Écologie (IPE) du CSIC, pour les écosystèmes de tourbières et les lacs de haute montagne; Forespir, pour les forêts; le Conservatoire Botanique des Pyrénées, pour la flore, et la Station Expérimentale Aula Dei du CSIC (EEAD) avec l'Agence de Recherche Géologique et Minière (BRGM) pour les ressources hydriques. Les quatre premiers partenaires piloteront également les quatre projets programmés et associés à l'Observatoire: Climpy, Replim, Canopee et Florapyr, respectivement.

Concrètement, en climatologie la base de données sera complétée avec des valeurs journalières de température et des précipitations jusqu'en 2016 ainsi que la réalisation de futurs scenarios régionalisés. Pour les tourbières et lacs de haute montagne s'établira un réseau d'observatoires, à l'échelle de tout le massif, propre à ces écosystèmes sensibles, considérés comme des sentinelles du changement climatique. En forêt, un suivi sera donné aux indicateurs de phénologie (autour des cycles saisonniers) et de dépérissement d'espèces comme le sapin, le chêne, l'hêtre, le pin noir et le pin sauvage et établiront également des critères de pratiques de gestion forestière durable. Pour l'axe de la flore, l'atlas floristique des Pyrénées intégrera de nouvelles espèces, une collaboration se développera avec le programme international de suivi d'espèces végétales de haute montagne, Gloria, et la première liste rouge d'espèces menacées des Pyrénées sera élaborée.

Dans le cadre du projet de l'Observatoire des publications thématiques et des rapports globaux sur l'impact du changement climatique dans les Pyrénées seront réalisés, ainsi que des séminaires scientifiques et sectoriels. La plateforme d'information en ligne et le géoportail seront constamment actualisés, parmi d'autres actions. De plus, l'Observatoire établira des accords de collaboration avec d'autres projets et/ou organisations représentatifs des secteurs socioéconomiques afin de les aider dans leur chemin de l'adaptation au changement climatique.
Partager

 

logoCtp

 

logoTourbillon2


ue feder.png

logoAndorre

logoAquitaine

logoAragon

logoCatalogne

logoPaysBasque

logoLr

logoMP

logoNavarre