Le projet européen REPLIM, qui cherche à établir un réseau d'observatoires des écosystèmes aquatiques sensibles au changement climatique dans les Pyrénées (lacs et tourbières), vient de lancer son bulletin électronique trimestriel.

replimA travers ce média disponible en français, espagnol, catalan, basque et en anglais, nous souhaitons informer les nombreuses équipes scientifiques des avancées et des résultats acquis dans le cadre du projet. Ces équipes des différentes régions pyrénéennes françaises (Nouvelle Aquitaine et Occitanie), espagnoles (Pays Basque, Navarre, Aragon, Catalogne) ainsi que l'Andorre. Le bulletin est également diffusé à l'ensemble des partenaires et collaborateurs du projet, ainsi qu'au public intéressé par le sujet : l'objectif est d'initier une démarche scientifique citoyenne et participative à laquelle les randonneurs, les amoureux de la nature, les associations, etc. pourront contribuer en envoyant et en partageant des données utiles au projet de recherche.

La finalité de ce projet international, coordonné par l'Institut Pyrénéen d'Ecologie (CSIC, espagne) et financé par le Fond Européen pour le Développement Régional (FEDER) au moyen du programme POCTEFA (Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre), consiste à identifier une série de tourbières et de lacs pyrénéens de référence qui soient propices au suivi des impacts du changement climatique. Les données récoltées permettront d'élaborer et de proposer des recommandations pour permettre d'adapter ces écosystèmes sensibles aux changements climatiques qui affectent les Pyrénées.

Dans ce cadre, environ vingt lacs et tourbières réparties stratégiquement sur l'ensemble du massif pyrénéen seront analysés et équipés de matériels de mesure, comme par exemple des enregistreurs thermiques à différentes profondeurs ainsi que des trappes à sédiments qui resteront actifs pendant les trois années du projet.

Suivre le changement climatique : une invitation à la participation citoyenne

C'est ici qu'entre en jeu le programme de sciences participatives porté par le projet REPLIM grâce auquel tous les publics intéressés peuvent participer à la collecte de données concernant les lacs et les tourbières du réseau. Entre autres actions, nous inviterons les citoyens qui fréquentent les sites sélectionnés à nous envoyer des données qu'ils collecteront eux mêmes telles que la température, la nébulosité, les précipitations, l'intensité du vent ou bien encore la couleur du lac. De cette manière, nous espérons augmenter le nombre d'information en vue d'une analyse approfondie. Afin de facilité le recueil des données, le CSIC d'Aragon, travaille à la mise en place d'une application pour téléphone portable.

L'ensemble des lieux intégrés dans le réseau d'observatoires du changement climatique dans les Pyrénées seront signalés par des panneaux explicatifs qui inviteront à une participation citoyenne. Cette diffusion de l'information sera accompagnée d'une distribution de plaquettes d'informations dans les refuges de montagnes et auprès des associations de randonneurs dans lesquelles ils pourront trouver tous les détails concernant l'application mobile destinée au recueil des données d'observations in-situ.

La communication représente un élément important du projet ; aussi, REPLIM est présent sur les réseaux sociaux Twitter (@replimpoctefa) et Facebook (replimpoctefa) sur lesquels il est possible de suivre l'évolution du projet, mais aussi d'interroger directement les chercheurs. Il est également possible de recevoir le bulletin trimestriel en s'inscrivant à l'adresse électronique suivante : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

En attendant l'ouverture prochaine d'une page web dédiée au projet REPLIM, il est déjà possible d'obtenir davantage d'informations sur les différents projets consacrés à l'adaptation du territoire pyrénéen au changement climatique en consultant la page de l'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique.

Participants du projet:
Espagne: Université du Pays Basque, Université de Navarre, CSIC : Institut Pyrénéen d’Ecologie (IPE-CSIC), Centre d’Etudes Avancées de Blanes (CEAB-CSIC) et Centre de Recherches Ecologiques  et Applications Forestières (CREAF).
France : CNRS : Laboratoire de Géographie de l’Environnement (GEODE) et Laboratoire Ecologie fonctionnelle et Environnement (ECOLAB), OHM du Haut Vicdessos - Labex DRIIHM, Université de Toulouse, Université de Pau.
Andorre : Centre d’Etude de la Neige et de la Montagne d’Andorre (CENMA)

Le projet REPLIM est associé aux projets OPCC2, FLORAPYR, CLIMPY y CANOPEE. Ces projets sont placés sous l’égide du programme de l’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique.
Les projets OPCC2, CLIMPY, REPLIM, CANOPEE y FLORAPYR sont co-financés à 65% par le Fond Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020).

Photographie: Ibón de Marboré, dans le Parc National Ordesa Mont Perdu (Huesca. Espagne)

Partager

 

logoCtp

 

logoTourbillon2


ue feder.png

logoAndorre

logoAquitaine

logoAragon

logoCatalogne

logoPaysBasque

logoLr

logoMP

logoNavarre