edelweiss1Parmi les conséquences du réchauffement climatique, on connaît la montée du niveau des océans, l’élévation des températures et des précipitations, l’augmentation du nombre des catastrophes naturelles, la prolifération des espèces invasives … mais on connaît moins celles qui affectent les plantes.

Selon l’Observatoire, le changement climatique entraînerait dans les Pyrénées une baisse des productions moyennes de la forêt de 4 à 12% d’ici 2025. Or, cette forêt “couvre plus de 44% du versant français et 61% du versant espagnol”.

Publiée récemment dans la revue scientifique britannique Nature, une nouvelle étude apporte des nouveaux éléments sur les conséquences du réchauffement climatique sur les plantes. L’étude repose sur des expériences de simulation de l’impact du réchauffement climatique sur les plantes et elle conclut qu’on sous-estime largement ce qui se passe en réalité dans la nature.

L’enquête, qui s’appuie sur des essais menés sur 1.634 espèces de plantes et observations à long terme, confirme les observations rapportées par des agriculteurs et jardiniers, en particulier dans l’hémisphère nord. Elle montre que les plantes saisonnières émergent de la terre bien plus tôt au printemps que par le passé.
Les expérimentations de réchauffement climatique consistent généralement à faire pousser une plante dans une sorte de serre ouverte sur le dessus, ou un dais muni d’un petit système de chauffage, afin de reproduire la hausse de la température. Selon les résultats de ces expérimentations, la floraison et l’apparition des feuilles se produisent entre 1,9 et 3,3 jours plus tôt pour chaque degré de hausse de température.
Mais selon l’étude de Nature, les chiffres seraient bien plus élevés en réalité, car selon les chercheurs les feuilles et fleurs des plantes apparaissent entre 2,5 et 5 jours plus tôt par degré de réchauffement. Ces résultats reposent sur la comparaison entre des essais effectués sur 1.634 espèces de plantes et des observations à long terme de ces mêmes espèces dans la nature menées par une vingtaine d’institutions en Amérique du Nord, au Japon et en Australie.

Pour plus d’information:
http://www.consoglobe.com/impact-rechauffement-sur-plantes-sous-estime-cg

Partager

 

logoCtp

 

logoTourbillon2


ue feder.png

logoAndorre

logoAquitaine

logoAragon

logoCatalogne

logoPaysBasque

logoLr

logoMP

logoNavarre