Auteur: E. Rouyer (CRPF Midi-Pyrénées).

Ce 5ème atelier du RMT AFORCE sur le thème «Observatoires des impacts du Changement Climatique sur les forêts: quels enseignements tirer de leurs expériences ?» a réuni à Paris plus de 80 personnes provenant d’horizons divers: gestionnaires (Office National des Forêts, Centres Régionaux de la Propriété Forestière, Experts forestiers), décideurs (MAAPRAT), chambres consulaires (Chambre d’Agriculture), animateurs locaux (Parc Naturel des Pyrénées, animateurs de charte forestière…), responsables de réseau de suivi (Département Santé des Forêts, REseau National de suivi des ECOsystèmes FORestier, Institut Géographique National…), chercheurs (INRA, CNRS…) ou associations environnementales ou des mondes agricoles et forestiers.

La première partie de ce Colloque s'est axée sur les présentations des observatoires nationaux de suivi des écosystèmes forestiers et plus particulièrement sur l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique, sur les spécificités du réseau du Département Santé des Forêts (réseau de surveillance forestière générale du territoire et niveau I du réseau systématique européen de suivi des écosystèmes forestiers), sur le REseau National de suivi des ECOsystèmes FORestiers (RENECOFOR, qui constitue, en France, le niveau II du réseau systématique européen de suivi des écosystèmes forestiers*), sur le suivi des écosystèmes forestiers de l’Inventaire Forestier National et enfin sur l’Observatoire des saisons.

Les observatoires régionaux de suivi des écosystèmes forestiers ont par la suite été présentés et particulièrement l’Observatoire Régional sur l’Agriculture et le Changement cLimatiquE (ORACLE), le suivi départemental (Alpes maritimes) du dépérissement des forêts (ciblé principalement sur le sapin pectiné et du pin sylvestre), l’Observatoire Régional des Ecosystèmes Forestiers (OREF) de Nord Pas de Calais Picardie et l’Observatoire Pyrénéen des Changements Climatiques.

Concernant l'OPCC, un focus plus spécifique a été réalisé sur l’action « Evolution Climatique et Forêt de Montagne » pour laquelle le choix des indicateurs de suivis et les moyens mis en œuvre pour faire aboutir l’action ont été expliqué. Une attention toute particulière a été portée sur la volonté d’intégrer les réseaux de suivi déjà préexistants notamment au niveau européen (suite à cette conférence, un premier échange de données permettra d'ailleurs d’identifier et de sélectionner beaucoup plus facilement les placettes concernées et les données disponibles), pour deux raisons principales : d’une part la valorisation de l’existant, non seulement les données, mais également d’un protocole commun transfrontalier, et d’autre part, la possibilité de bénéficier plus rapidement de conclusions sur les effets des changements climatiques puisque ces réseaux bénéficient de plus de 20 ans de mesures.

L’étude recherchera également une plus-value en créant de nouvelles placettes afin de compléter les données et notamment vis-à-vis des forêts de protection.

Est également ressorti des discussions que certains indicateurs sont plus réactifs que d’autres (la phénologie et la progression de certains pathogènes donnera plus rapidement des réponses que les dépérissements et dommages qui seront plus rapides que les évolutions d’aires de répartition (pour laquelle la flore « migrera » plus rapidement que les arbres par exemple).

Cette conférence s’est donc avérée bénéfique pour l’action « Evolutions Climatiques et Forêts de Montagne » de l’Observatoire Pyrénéen des Changements Climatiques. En effet, la présentation a été suivie avec attention, a suscité plusieurs remarques et a permis de créer des discussions plus poussées et techniques entre les responsables des différents réseaux de suivi des écosystèmes qu’ils soient nationaux ou régionaux.

Enfin cette expérience a permis d’intégrer l'approche de l'OPCC avec des démarches similaires qui, pour beaucoup, ont fait des choix semblables notamment sur le choix des indicateurs et en réutilisant des protocoles et des données préexistantes.

Remerciements à Emmanuel Rouyer (CRPF Midi-Pyrénées) et Sébastien Chauvin (GEIE Forespir).

Plus d’information sur l’action Forêts de l’OPCC: http://bit.ly/opcc_foret_fr

CNRS: Centre National de la Recherche Scientifique.
CRPF Midi-Pyrénées: Centre Régional de la Propriété Forestière de Midi-Pyrénées.
INRA: Institut National de la Recherche Agronomique.

MAAPRAT : Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt 
RMT AFORCE: Réseau Mixte Technologique (RMT) consacré à l'adaptation des forêts au changement climatique. AFORCE est un réseau multipartenaire : il regroupe les acteurs de la recherche, du développement, de la gestion, de l’enseignement et de la formation.

*Le réseau systématique européen de suivi des écosystèmes forestiers est un réseau de plus de 800 sites implantés dans une trentaine de pays européens.

 

Partager

 

logoCtp

 

logoTourbillon2


ue feder.png

logoAndorre

logoAquitaine

logoAragon

logoCatalogne

logoPaysBasque

logoLr

logoMP

logoNavarre