L'OPCC lance un appel aux bonnes pratiques dans la gestion et la prévention des risques naturels dans le cadre du projet SUDOE MONTCLIMA.

Vous êtes ici

L'OPCC lance un appel aux bonnes pratiques dans la gestion et la prévention des risques naturels dans le cadre du projet SUDOE MONTCLIMA.

  • 04 Aug

Les zones de montagne sont parmi les territoires les plus touchés par les risques naturels et ces risques devraient augmenter en raison des effets du changement climatique (sécheresses plus intenses et répétées, températures moyennes plus élevées, modification du régime des précipitations…). Ces risques ne connaissent pas de limites administratives et appellent une coordination transnationale.

Le projet SUDOE MONTCLIMA vise à renforcer la résilience des territoires de montagne SUDOE à travers un cadre stratégique transnational basé sur la capitalisation de projets réussis pour la prévention et la gestion des risques naturels climatiques (incendies, sécheresses, inondations, crues et érosion). Le projet MONTCLIMA organise un séminaire transnational sur les risques naturels et le changement climatique dans les zones de montagne. L'objectif de ce séminaire, qui aura lieu les 20 et 21 octobre à Soria (également en virtuel), est d'établir les bases de connaissances sur le lien entre le changement climatique et la fréquence et l'intensité accrues des événements météorologiques extrêmes qui y sont associés. L'un des piliers sur lequel repose l'approche du projet est la capitalisation des cas réussis de formes de gouvernance et d'initiatives pratiques de prévention et de gestion des risques naturels.

Consultez ici le programme provisoire du séminaire. 

Il est donc essentiel d'identifier les exemples vertueux et les bonnes pratiques en matière de gestion et de prévention des risques naturels qui ont été mis en œuvre ou sont prévus. Les principaux sujets, mais pas les seuls, sont les suivants :

  • Études de cas sur la mise en œuvre de mesures inspirées par la nature (NBS).
  • Exemples de bonnes pratiques de gouvernance dans la gestion et la prévention des risques naturels dans les zones de montagne (incendies, érosion, sécheresses et inondations)
  • Des exemples vertueux de systèmes de gestion multirisques.
  • Outils et plates-formes pour la gestion des risques naturels dans les zones de montagne.
  • Initiatives en matière de prévention et de gouvernance, y compris la dimension transfrontalière.
  • Initiatives innovantes en matière de systèmes d'alerte précoce et de détection des risques existants et émergents.
  • Méthodologies de calcul des niveaux de risque qui tiennent compte des variables projetées (projections climatiques).
  • Des exemples de gouvernance qui intègrent l'adaptation au changement climatique dans leurs programmes de gestion et de prévention des risques. 

Un comité de sélection composé d'experts de France, d'Espagne, d'Andorre et du Portugal sélectionnera les 5 pratiques les plus vertueuses sur la base de critères de sélection prédéfinis (étendue géographique, pertinence, représentation territoriale, sujet traité, représentativité du risque traité et nouveauté). Ces 5 cas seront invités à présenter leur expérience au cours de la journée du 21 octobre. L'organisation prendra en charge les frais d'hébergement et de transport public des conférenciers. Le reste des bonnes pratiques reçues sera valorisé dans l'outil de bonnes pratiques de la plateforme MONTCLIMA. 

Qui peut présenter ses bonnes pratiques concernant l'adaptation ?

Toute personne, entité publique, privée ou individuelle qui a été ou est impliquée dans une bonne pratique de gestion et de prévention des risques naturels sur le territoire du SUDOE.

Quels sont les critères?

Les bonnes pratiques en matière de gestion de la prévention des risques naturels vont des systèmes d'alerte précoce à la mise en œuvre de mesures concrètes sur le terrain, y compris des mesures visant à améliorer les connaissances ou la mise en œuvre de nouvelles méthodes de calcul des risques qui intègrent la variabilité climatique.  Dans cet appel aux bonnes pratiques, nous donnerons la priorité aux exemples vertueux qui illustrent la manière dont la variabilité climatique est intégrée dans les méthodologies d'évaluation et de gestion des risques, en particulier dans les zones de montagne, aux exemples de gouvernance des risques naturels au niveau transnational, aux schémas de gestion qui prennent en compte le concept de multirisque et aux études de cas de mesures de gestion et de prévention basées sur les services éco systémiques, multi territoires et multi secteurs.

En particulier, les bonnes pratiques doivent: 

  • Avoir été mis en œuvre ou être en cours de mise en œuvre dans le contexte géographique du SUDOE (sud de la France, Espagne, Portugal, Andorre et Gibraltar).
  • Avoir une application réelle ; mesures ou initiatives de gestion et de prévention des risques déjà mises en œuvre ou qui sont en phase de mise en œuvre.
  • Avoir été conçues et appliquées pour réduire ou prévenir certains des risques naturels étudiés (sécheresses, érosion, inondations et feux de forêt). 
  • Il doit y avoir des informations accessibles sur la bonne pratique ; l'initiative doit disposer d'une source d'information détaillée et accessible sur la bonne pratique en question, de préférence en plusieurs langues (anglais, français, portugais et espagnol).

Comment présenter la bonne pratique ?

Les candidats doivent remplir la feuille excel synthétique jointe avec les données requises (en français, espagnol, portugais ou anglais), et l'envoyer par e-mail à Info@montclima.eu

Quelle est la date limite ?

La date limite de présentation des bonnes pratiques est fixée au 1er septembre 2020.

Géoportal

 

 

 

 

Accès

OBSERVATOIRE PYRÉNÉEN DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Avenida Nuestra Señora de la Victoria, 8
22.700 - Jaca
Huesca - España

+34 974 36 31 00
info_opcc@ctp.org

Contact