Les Nations unies mentionnent l'OPCC dans son rapport « Développement durable dans les régions montagneuses »

Vous êtes ici

Les Nations unies mentionnent l'OPCC dans son rapport « Développement durable dans les régions montagneuses »

  • 04 Sep

L’ONU a publié le rapport « Développement durable dans les régions montagneuses », axé sur la vulnérabilité des écosystèmes de montagne aux catastrophes naturelles, aux événements climatiques et à l'utilisation non durable des ressources. Le rapport contient des recommandations pour accélérer les progrès en matière de développement durable des zones de montagne, un besoin urgent pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.

Selon le rapport, « les écosystèmes de montagne sont très vulnérables aux effets néfastes croissants liés au changement climatique, des phénomènes météorologiques extrêmes, de la déforestation, de la dégradation des sols et des catastrophes naturelles, dont ils se remettent lentement. Le retrait et la fonte des glaciers de montagne dans le monde entier affectent le cycle de l'eau, avec des effets croissants sur l'environnement et les moyens de subsistance dans les hautes terres et les basses terres.

L’OPCC, un projet POCTEFA piloté par la CTP, et son rapport « Le changement climatique dans les Pyrénées : impacts, vulnérabilités et adaptation » est mentionné au point 67.  Son travail de diffusion et de communication des données recueillies se voit ainsi récompensé, preuve qu’il suscite un grand intérêt au-delà des limites du massif pyrénéen.

En mars 2019, la coordinatrice de l'OPCC a été invitée à participer à l'événement « Faire face au changement climatique dans la région des Pyrénées » qui s’est tenu au siège des Nations unies à New York. Cette journée était une initiative de la Représentation Permanente d'Andorre auprès de l'ONU, en collaboration avec les Représentations permanentes de l'Espagne et de la France.

Pour améliorer la résilience face aux changements climatiques et aux catastrophes ainsi que pour protéger la biodiversité, les recommendations de ce rapport sont les suivantes :

a) Élaborer et mettre en œuvre des mesures visant à renforcer la capacité d'adaptation et la résilience des communautés montagnardes et à réduire l'exposition aux risques climatiques en produisant et en utilisant davantage d'informations sur le climat et les risques de catastrophe, en établissant des cartes et des plates-formes des risques, en améliorant les systèmes d'alerte rapide et en appliquant l'approche fondée sur les risques dans toute la planification du développement ;

 b) Élaborer des évaluations des incidences des changements climatiques et de la vulnérabilité des cultures, de l'élevage, de la pêche, de l'aquaculture et de la foresterie, ainsi que de ceux qui dépendent de ces secteurs pour leur subsistance;

c) Promouvoir l'adaptation fondée sur les écosystèmes, conformément aux directives adoptées par la quatorzième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique en 2018, et la conservation intelligente des espèces sauvages en tant qu'outils efficaces pour réduire les impacts sur les communautés et les espèces;

d) Accroître les investissements et renforcer la coordination aux niveaux local, régional et transfrontalier en vue d'une action concertée pour maintenir le réchauffement planétaire à 1,5°C d'ici à 2100 ;

e) Renforcer les institutions chargées de promouvoir l'adaptation au changement climatique en renforçant la capacité du personnel local à promouvoir des approches fondées sur le paysage et une agriculture respectueuse du climat.

Nous espérons que ce rapport alimentera le prochain Sommet d'action pour le climat du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, qui se tiendra le 23 septembre 2019 à New York afin d'accroître les ambitions et d'accélérer la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur les changements climatiques.

 

Pour en savoir plus :

Comité Technique et Comité exécutif

Govern d'Andorra Région Nouvelle-Aquitaine Gobierno de Aragón Generalitat de Catalunya Eusko Jaurlaritza | Gobierno Vasco Occitanie Nafarroako Gobernua | Gobierno de Navarra


Comité de pilotage et partenaires du projet OPCC2

FORESPIR CTP Universidad Zaragoza IPE - CSIC Conservatorie Botanique National EEAD - CSIC brgm


Cofinanceurs du projet OPCC2

Occitanie alima'agri POCTEFA Fundación Biodiversidad PIMA adapta

OBSERVATOIRE PYRÉNÉEN DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

Avenida Nuestra Señora de la Victoria, 8
22.700 - Jaca
Huesca - España

+34 974 36 31 00
info_opcc@ctp.org

Contact